En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services personnalisés. En savoir +

X

Production - Transport - Distribution et installation électrique

De la centrale de production jusqu’aux points de consommation, l’acheminement de l’énergie électrique suit un parcours complexe nécessitant la mise en œuvre de nombreuses mesures sur le terrain.

De la production à la consommation

L’énergie électrique consommée dans les milieux industriels, tertiaires et résidentiels est issue d’une chaîne technique comportant :





• Des centrales de production thermiques, hydrauliques, nucléaire, solaires ou éoliennes.
• Un système de transport et distribution de cette énergie au travers de réseaux haute tension puis basse tension.
• Une installation électrique dans un bâtiment.


L’enjeu principal de cette chaîne technique est d’assurer la fourniture de l’énergie électrique de façon sûre et fiable, c’est-à-dire  en conformité aux normes. Afin d’assurer cette qualité de service, les acteurs de la filière réalisent de nombreuses opérations de mesurage lors des mises en service et des maintenances préventives et correctives. Chauvin Arnoux dispose d’une large offre d’appareils de mesure dédiés à ces opérations.

Sécurité électrique

La sécurité électrique de la distribution à l’installation dans le bâtiment est un enjeu majeur pour la protection des personnes et des biens.

Ce domaine, largement encadré par des normes, préconise et/ou requiert la vérification de caractéristiques essentielles du circuit de mise à la terre, des résistances d’isolement, de la continuité des conducteurs de protection et dispositifs de protection.

Les différents contrôles

 Contrôles de terre et de résistivité
 
Les contrôleurs de terre permettent de mesurer la résistance de la mise à la terre d’une installation c'est-à-dire sa capacité à écouler un courant de défaut sans augmentation dangereuse de la tension résultante.

Selon la topologie de l’installation, la mesure s’effectuera par la méthode classique de mesure par piquets ou par une méthode  sélective notamment pour les mesures dans des environnements où il est impossible de disposer les piquets. Enfin, lorsque la mise à la terre est réalisée par un réseau de mises à la terre multiples en parallèle, les pinces de terre permettent de déterminer les caractéristiques du réseau de terre.
Téléchargez  Guide sur la mesure de terre

 Contrôles d’isolement

La mesure de l’isolement électrique d’un câble ou de tout autre dispositif est indispensable à la sécurité électrique principalement pour prévenir les effets de vieillissement des matériaux. Ces mesures réduisent considérablement les dangers pour les matériels (court-circuit et incendie) et les personnes (risques d’électrisation).

Selon les caractéristiques du dispositif à vérifier, l’exploitant déterminera la tension d’essai à appliquer. Les contrôleurs d’isolement Chauvin Arnoux effectuant des essais jusqu’à 1 000 V, 5 000 V et 10 kV – 15 kV  répondent à cette problématique.

Téléchargez Guide sur la mesure d’isolement

Contrôles spécifiques aux ouvrages de transport et distribution

En complément, Chauvin Arnoux dispose d’appareils qui permettent d’effectuer des contrôles spécifiques au transport et à la distribution de l’énergie électrique tels que notamment les contrôleurs de terre pour les réseaux de pylônes, les micro-ohmmètres, et les ratio-mètres.

Contrôles d’installation

Afin de répondre aux besoins du test et de la maintenance des installations électriques, Chauvin Arnoux propose une offre de contrôleurs d’installation bi-fonctions ou multifonctions permettant d’effectuer avec un seul appareil, l’ensemble des tests de vérification prévus dans les normes internationales et nationales IEC 60364-6, NFC 15100, VDE100…

Contrôles thermiques
  
Un échauffement anormal d’un dispositif électrique étant un indicateur de problèmes potentiels au sein d’une installation électrique, l’utilisation d’une caméra thermique permet, à distance et en toute sécurité, d’établir un premier diagnostic par la vérification :
- des bonnes connexions des câbles
- de l’absence d’échauffement au niveau des bornes…

L’image thermique obtenue avec la caméra montre les différentes zones de température, et ainsi une observation simple et rapide des écarts de température. Une fois l’anomalie localisée, l’intervention est plus rapide et les risques sont limités. 

Thermogramme permettant de vérifier si la répartition des courants est équilibrée aux différentes bornes.


Découvrez nos formations

Qualité de l’énergie électrique

La Qualité de l’énergie électrique distribuée est une caractéristique technique cruciale pour assurer un fonctionnement nominal d’une installation électrique.

Sa mesure consiste à déterminer la présence de perturbations et d’événements anormaux sur les tensions, courants et fréquences.

La source de ces anomalies électriques peut être soit liée au segment utilisation (système de distribution ou charges électriques du coté du consommateur),  soit au segment fourniture.

Les conséquences d’une détérioration de la qualité de l’énergie électrique peuvent être  des pertes ou arrêts de production, des surcoûts de la facture énergétique liés au profil de consommation.

Les appareils Chauvin Arnoux analyseurs de réseau et d’énergie Qualistar+®  assurent la  mesure de l’ensemble des paramètres de tension et de courant et permettent de réaliser un diagnostic de la qualité de l’énergie électrique. Les fonctionnalités de ces appareils permettent d’acquérir et d’enregistrer en simultané tous les paramètres transitoires, alarmes et formes d’onde qui seront analysés grâce au logiciel DataView®.

La vérification à la conformité aux gabarits standards est ainsi aisée.

Liste des paramètres à surveiller

Une liste de paramètres à surveiller, une terminologie uniforme des définitions, et une aide à l'interprétation des données sont définies.

Aujourd’hui, la norme IEC 61000-4-30 définit les méthodes de mesures des paramètres nécessaires à la qualification de la tension électrique distribuée. On y retrouve les définitions de tension, variation, … et autres critères perturbateurs. Elle fait appel essentiellement à deux  autres normes :

- l’IEC 61000-4-7 pour les mesures de paramètres liés aux déformations de la forme d’onde ( harmoniques, forme d’onde…)
- l’IEC 61000-4-15 pour le papillotement de la tension (Flicker). Fiche appli Flicker

La qualité de l'énergie dépend d'au moins une douzaine de paramètres clés de l'alimentation électrique, y compris la fréquence et les variations de tension citées ci-dessus. Cependant, le facteur le plus critique est la distorsion de forme d'onde ou le contenu harmonique. Les tensions harmoniques peuvent provoquer des dysfonctionnements dans les équipements sensibles : circuits de détection des disjoncteurs,   interrupteurs de l'onduleur,   surchauffe des conducteurs.
Fiche appli harmoniques

 

Les solutions proposées par Chauvin Arnoux assurent la surveillance du respect des gabarits tels que définit  en Europe selon la norme EN 50160 ou en Amérique du Nord sur la courbe CBEMA. L’EN50160 définit  les limites des variations acceptables et le nombre d’événements tolérés.

Le niveau de charge d’un transformateur est également à surveiller en présence d’harmoniques. Le Facteur K (note appli Facteur K) définit le taux de déclassement de cette source électrique.

Toutes ces perturbations sont facilement identifiées par l’utilisation d’analyseurs de puissance et d’énergie.

site Qualistar+

site SCOPIX

Mesures électriques générales en Basse Tension

Sur le terrain, l’efficacité privilégie des mesures ou des contrôles ponctuels simples qui permettent un diagnostic rapide.

Pour ce besoin, les professionnels utilisent le multimètre pour son universalité et ses étendues de mesure ainsi que la pince multimètre, qui offre la possibilité de déterminer les intensités en toute sécurité, sans contact  ni intervention mécanique sur l’installation et le conducteur.

Le choix de ces deux types d’appareils est crucial afin de réussir l’intervention et établir un diagnostic pertinent.
Chauvin Arnoux, fort de son expérience, commercialise une large gamme de produits dont les fonctionnalités, la sécurité et la robustesse sont plébiscitées.

Guide de choix des multimètres
Guide de choix des pinces multimètres
Voir aussi la solution DigiFlex

fonctionnalités des multimètres Chauvin Arnoux Metrix

Les fonctionnalités attendues d’un multimètre et d’une pince multimètre vont au-delà des mesures conventionnelles U-I-R…  Les produits proposés sous les marques Chauvin Arnoux® et Metrix® comportent un ensemble de fonctions complémentaires destinées à améliorer le diagnostic :
• Acquisition TRMS
• Mesure de tension en basse impédance avec filtre passe bas.
• Acquisition des valeurs Min-Max et Peak
• Mesure de courant de démarrage TrueInRush
• Mesures d’écart vis-à-vis d’une référence en absolu et en relatif
• Mesures de Taux de Distorsion Harmonique (THD)
La sécurité de l’utilisateur est un autre aspect qui ne doit pas être mis de coté. La conformité aux normes (IEC 61010, …) est nécessaire mais insuffisante si les exigences requises sont inadaptées aux conditions d’utilisation. Sélectionner des appareils CAT IV 600V ou 1 000V permet ainsi d’intervenir sur toutes les applications Basse Tension. Tous les éléments de la chaîne de mesure participant à la sécurité, cette exigence est également applicable aux accessoires de mesure.
Enfin, la qualité de conception et de fabrication de l’appareil est aussi un paramètre significatif dans le choix des produits. Les caractéristiques mécaniques, mais aussi électriques, qui assurent cette sécurité doivent être conservées dans le temps. Face aux différentes pollutions (poussières, humidité, …) un indice de protection élevé (> IP54) permet de conserver l’intégrité de l’appareil.

La VAT(*) : un standard dans la sécurité électrique

Tout professionnel sait qu’en  électricité le risque zéro n’existe pas. C’est pourquoi, il doit privilégier au maximum l’intervention hors tension.

 

Si tous les acteurs de la profession s’inscrivent dans cette bonne pratique, certains pays et donneurs d’ordre en font une obligation.

Décret relatif aux opérations sur les installations électriques

En France, par exemple :
Décret n° 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage


Section 2
Obligations générales de l'employeur
 « Art.R. 4544-4.-L'employeur définit et met en œuvre les mesures de prévention de façon à supprimer ou, à défaut, à réduire autant qu'il est possible le risque d'origine électrique lors des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. A cet effet, il s'assure que :
« 1° Les travaux sont effectués hors tension, sauf s'il ressort de l'évaluation des risques que les conditions d'exploitation rendent dangereuse la mise hors tension ou en cas d'impossibilité technique ;

Section 3
Prescriptions particulières
 « Art.R. 4544-5.- Les travaux hors tension sont réalisés dans les conditions suivantes :
« 1° La partie de l'installation sur laquelle ils sont effectués doit être préalablement identifiée et consignée, de telle façon que, pendant toute la durée des travaux, aucune tension ne subsiste, ne puisse apparaître ou réapparaître dans cette partie d'installation ;
« 2° La tension ne doit pouvoir être rétablie dans la partie d'installation considérée qu'après que l'installation a été déconsignée, et que si le rétablissement de la tension ne présente aucun risque.

Au niveau européen,
La Partie 1 de la norme EN 50110 contient les spécifications minimales applicables pour tous les 115 pays membres du CENELEC ainsi que des annexes informatives additionnelles traitant de sécurité du travail sur, avec ou près des installations électriques.

Procédures de travail / Travail hors tension
La vérification d’absence de tension de service doit toujours être réalisée avant le commencement des travaux. Dans le cas d’utilisation de détecteurs de tension ou de dispositif de détection de tension (VDS), ils doivent répondre aux normes européennes EN 61243…


Usage quotidien et professionnel
Eléments majeurs de la sécurité de l’électricien, les Détecteurs De Tension (DDT/VAT) de Chauvin Arnoux sont simples et efficaces car ils accompagnent chaque jour les professionnels de l’électricité. Conformes à l’édition 2 de la norme européenne IEC 61243-3, ils intègrent un système redondant de détection de la tension, leur autotest doit être complet afin de garantir leur bon fonctionnement. La classification CAT IV 600V autorise les interventions sur toutes les catégories d’installation BT et un indice de protection élevé, IP65, permet les contrôles en intérieur à l’extérieur.
Source d’économie et plébiscités par de nombreux professionnels, les accessoires  pointe de touche et cordon sont amovibles,  remplaçables et permettent, l’usage d’accessoires au standard IP2X.
(*) Vérification d’Absence de Tension